Légende de Gour Emir - Turkestan Travel
Gur Emir Mausoleum - Samarkand

Légende de Gour Emir

Il existe une légende concernant la pierre tombale en jade d’Emir Timour à Gour Emir. Les Chinois croient que le jade possède des pouvoirs divins, c’est pourquoi une énorme plaque de jade ayant appartenu à un empereur chinois a été placée dans le palais impérial à un endroit particulièrement honorable. Dans des circonstances inconnues, deux grandes pièces de jade ont été offertes à Ulughbek en 1425, lorsqu’il a vaincu les Mongols près du village de Ketmontepe, dans la vallée de la rivière Chu. Les artisans de Samarcande les ont assemblés et ont fabriqué une pierre tombale pour Emir Timour.

En 1740, après la conquête du khanat de Boukhara, dont Samarcande faisait alors partie, Nader Chah d’Iran a osé ordonner que la pierre soit retirée du tombeau et transportée à Mashhad.

L’historien de la cour de Nader Chah écrit que la pierre devait être utilisée pour fabriquer un sol et un revêtement mural pour l’un des bâtiments sacrés de la capitale iranienne. Cependant, le maître spirituel d’Emir Timour, Mir Sayyid Baraka, est venu en rêve voir Nader Chah et lui a dit que la pierre devait être rendue. Au matin, le Shah, effrayé, ordonna de “transporter la pierre de Timour à Samarkand et de la remettre à sa place, comme elle était auparavant”.

Sur le chemin de Samarcande, lors de la traversée de la rivière, le jade tomba et se fendit en deux parties inégales. Néanmoins, les pierres ont été récupérées et les artisans ont habilement réassemblé les deux parties pour les remettre à leur place précédente.

Une autre légende sur Gour Emir :

En 1941, des archéologues soviétiques ont ouvert la tombe, ce qui a endommagé la pierre. Le lendemain, la Grande Guerre patriotique a éclaté et ce n’est que lorsque Emir Timour a été à nouveau enterré selon toutes les règles musulmanes que la guerre a connu un tournant.

Share This Article

Vous pouvez également...